Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des émissions littéraires des Bookineurs à écouter...

Dans le cadre du prix Marguerite Audoux 2014, 25 membres du club lecture les Bookineurs ont lu sept romans sélectionnés.

 Les différents échanges autour des titres ont permis de préparer des tables littéraires très animées. La sélection des romans est d’une rare qualité littéraire et notre jury s’est investi avec un grand sérieux.

A l’occasion de la semaine de la presse et juste avant de voter, nous vous proposons d’écouter ces différentes émissions littéraires réalisées et enregistrées au CDI.

Chaque table littéraire comprend un animateur qui organise un débat entre deux ou trois membres du club, des extraits cloturent chaque émission.

Pour écouter les émissions, il vous suffit de cliquer sur le lien du collège Albert Camus suivant : link

Nous vous souhaitons

une bonne écoute et surtout...

Bonne lecture à tous !

Emilie Reix 08/04/2014 18:57


Bonjour les Bookineurs!


Félicitations pour ces critiques vives, dynamiques et constructives! "Critiquer ne veut pas dire ne pas aimer": c'est très juste! C'est très agréable de vous écouter parler littérature.


 


Bravo pour votre travail! Bonne continuation


Emilie


 


 

irene cohen janca 03/04/2014 10:50


Bonjour,


je viens d'entendre votre débat autour de mon livre et je souhaitais vous dire combien je l'ai trouvé précieux, juste et pertinent dans son approche et ses analyses. "Réaliste et humain" c'était
là mon projet et le débat autour de la multiplicité des intrigues et tranches de vies m'a semblé aussi vif que stimulant par vos argumentations respectives.


Se focaliser sur un personnage, un évènement, un thème ou embrasser des vies dans leur totalité? j'ai choisi le réalisme et l'humanité ppour reprendre vos mots, c'est à dire le foisonnement qui
fait la vie réelle


Enfin pour finir merci de ces deux merveilleux cadeaux 


"j'ai gandi avec les personnages et j'ai envie de lire le Lion"


Et moi j'ai envie d'écrire encore...


Continuez encore à lire, à réfléchir, à faire partager vos découvertes...Les livres ajoutent de la vie à la vie, c'est une certitude n'est-ce pas?


Bien à vous


Irène cohen Janca

Fanny Abadie 01/04/2014 10:20


Vos voix sont des voyages


qui me font découvrir


de nouveaux paysages


On respire,


on se lance


dans la critique, la louange


sans jamais se départir


de la réflexion


Quelle classe vous avez 


dans vos intonations !


Et je vous imagine


Maëlle, Léna et Marine


devant votre micro


avec l'amour des mots


Vous parlez littérature


pour consteller la toile


des lumières de vos lectures


J'écoute


Je happe vos paroles


les remarques qui volent


A cela s'ajoute


Mélody qui lit


comme une chance


de l'autre côté de l'écran


Faustine danse


et moi, je vous remercie !


 

P. Balouzat - Professeur documentaliste 28/03/2014 08:31


 


Bonjour, chers amis du collège Albert Camus.


J’ai été impressionné par la qualité de votre travail. J’ai trouvé plus de plaisir à écouter vos chroniques littéraires qu’à consommer certaines émissions spécialisées. Votre manière de
confronter vos points de vue, votre approche de la lecture, est non seulement fraîche mais audacieuse. Finalement, vous replacez le lecteur au centre du débat. Nombres de critiques devraient s’en
inspirer.


En tant que lecteur – justement – vous m’avez donné envie de découvrir ces œuvres que vous présentez. Vous-vous appuyez sur vos expériences de lecteurs, sur vos émotions, votre sensibilité pour –
non pas juger – témoigner d’écritures singulières. Il ne s’agit plus de publicité mais de partage.


En tant qu’auteur et s’agissant de mon livre, une seule chose me met à défaut : la nationalité de Sény. Mon personnage ainsi que tous les autres n’appartiennent à
aucune patrie. Si le lecteur voit Sény comme un enfant africain, qu’il se demande ce qui pousse son imaginaire à dessiner ce héros sous les traits d’un noir. Mon travail consiste à poser des
questions, surprendre, déranger, parfois émerveiller.


Mais le manuscrit devenu un livre n’appartient plus à son auteur. Aussi, je salue les efforts que vous avez produits afin que les questions soient posées, que l’auteur lui-même soit surpris, que
le curieux soit déstabilisé ou émerveillé.


Insa Sané

P. Balouzat - Professeur documentaliste 28/03/2014 08:28


Quelques mots pour vous après avoir écouté votre critique, vos commentaires et lectures de mon roman. Je suis non
seulement touché par la finesse de votre analyse (positive ou plus négative) et la justesse de vos arguments. Rien n'est plus précieux pour un auteur que de sentir qu'à un moment donné, sur ses
pages, il a visé juste. Je veux dire par là que vous ayez, d'une façon ou d'une autre avoir pu sentir que ces pages vous étaient adressées personnellement. Marion, d'une certaine façon, c'est
beaucoup de filles à la fois et pas une seule. Son frère est plus exceptionnel, je vous l'accorde. Enzo est aussi, à sa façon nombre de garçons en un seul. Les sympas comme les crapules, les
adroits comme les maladroits. En tout cas, vous, adroites, vous l'avez été. Je suis sincèrement scotché par le rythme de votre émission et de vos dialogues. Il va falloir que je le lise, ce
satané bouquin... (je plaisante...). Je suis ravi de vous avoir écouté.


Avec toute ma sympathie. A d'autres pages, j'espère.


Hubert  Ben Kemoun